Nouveau 16/06/17 : Voir également l’article : Quel système de santé choisir en Espagne  et la vidéo sur l’Hôpital universitaire de torrevieja : Soins de santé 4 Soins hospitaliers : http://www.expatriespagne.com/quel-systeme-de-sante-choisir-en-espagne/

En règle générale et contrairement ce que certaines personnes pensent, les soins de santé en Espagne sont plus que très bons !

 

La Sécurité sociale en matière de soins de santé de l’Espagne place ce pays dans les 5 meilleurs mondiaux ! En Espagne lorsque vous êtes résident permanent et que vous avez un problème de santé, le/les médecins qui s’occuperont de vous ne vous laisseront jamais tomber.

 

Les techniques médicales de pointes y sont utilisées. Il peut parfois être utile de se faire accompagner du moins les première fois par un traducteur (si vous ne maîtrisez pas correctement la langue de Cervantès). Ici, pas de certificat d’euthanasie.

 

En cas de malaise sérieux, ils feront tout pour vous sauver. Toutefois ils ne pratiqueront jamais ‘d’acharnement thérapeutique’. En cas de maladie grave et incurable, ils vous suivront simplement en se recentrant uniquement sur votre bien-être et vous éviteront les douleurs inutiles.

 

En Espagne, vous ne pouvez choisir, ni votre médecin, ni votre infirmière, ni vos spécialistes. Ces différentes personnes vous seront désignées d’office en fonction de votre lieu de résidence. Sauf si vous décidez de vous rendre dans une clinique ou hôpital privé (et donc payant !)

 

Il faut également savoir que les soins dentaire sont tous PAYANT à 100% (visite +/- 60-70€ mais les prothèses sont généralement entre 30 et 50% moins chère qu’en France) NB : Les procédures indiquées ci-dessous ne sont valable que pour les pays de l’EU (donc pas la Suisse et procédure différente pour les Britanniques !)

 

 Vacancier 

 

Le vacancier est bien sûr une personne se rendant dans un autre pays que le sien pour y passer quelques jours de vacances (Maximum 3 mois en règle générale).

 

Si c’est votre cas, avant de venir en Espagne, il vous faudra demander auprès de la ‘Sécu’ (pour les Français) et auprès de votre ‘mutuelle’ (pour les belge) votre carte européenne d’assurance maladie (CEAM).

 

Si vous avez besoin de consulter un médecin en Espagne, rendez-vous dans le Centre de Santé (Centro de Salud) le plus proche de votre lieu de séjour et présentez cette carte à l’employé(e). Soit vous serez examiné directement, soit il/elle vous fixera rendez-vous pour le lendemain (en fonction de l’urgence. Vous ne payerez rien pour la consultation et 50% du prix des médicaments (reçu à remettre auprès de votre caisse de sécurité sociale à votre retour chez vous)

 

Attention : Seul les cas d’urgence sont pris en charges ! (Exemple une foulure, plaie, malaise…) Le médecin ne vous enverra vers un spécialiste à l’hôpital qu(en cas d’extrême urgence comme une jambe cassée ou pire un arrêt cardiaque.

 

En d’autres termes, si vous avez un traitement spécifique à prendre pour votre santé avant de venir en Espagne, prévoyez médicament etc… OU demandez une dérogation à votre Sécu Sociale avant de venir afin de pouvoir bénéficier ici de tous vos soins habituels (ex. : dialyse).

 

Non-résident

 

Commençons à définir correctement le terme de « non-résident » qui provoque beaucoup de confusion chez plusieurs. Un ‘non-résident’ est une personne possédant une maison en Espagne mais ayant son « domicile officiel » dans un autre pays. (La Lois Européenne stipule que vous pouvez (dans ce cas) vivre en Espagne maximum 183 jours par an !) Voir également notre article sur les PROCEDURES

 

Avec votre carte Européenne d’assurance maladie, rendez-vous auprès du centre de santé (Centro de Salut) de votre résidence pour vous y faire enregistrer et recevoir une carte SIP (petite carte style bancaire en papier plastifié). Cela vous donnera accès à un médecin généraliste qui vous sera désigné au même titre qu’une infirmière (leurs noms apparaitront sur votre carte SIP) Vos consultations chez celui-ci seront gratuites ainsi que 50% du prix des médicaments qu’il vous prescrira.

 

Si vous avez une pathologie grave, demandez préalablement l’autorisation à votre Caisse d’Assurance Santé afin de pouvoir voir un spécialiste dans un autre pays d’UE. Sinon en tant que non résident, sauf urgence bien sûr, vous ne pourrez pas recevoir des soins spécialisés ou consulter un spécialiste.

 

Résident permanent

 

Suivez les procédures décrites dans l’article Administration pour avoir les documents nécessaires. Suivez ensuite dans un premier temps la même procédure que ci-dessus pour les non-résidents.

 

Ensuite, il vous faudra allez également trouver le délégué médical ou un des collaborateur de ce site avec votre S1 (attestation de radiation dans votre pays d’origine remis par votre bureau de Sécurité Sociale ou mutuelle), PADRONE (inscription et enregistrement auprès de votre Mairie (Ayuntamiento) en Espagne et CI (Carte identité française, ou belge) afin qu’il entame les démarches pour vous inscrire officiellement auprès de la Sécurité sociale espagnole, (vous pouvez également confier ce travail aux collaborateurs de ce site) vous recevrez après +/- 3 mois un numéro de sécu espagnol et une carte SIP définitive qui vous permettra de consulter des médecins spécialistes ainsi que, si vous êtes pensionné de ne payez que 10% du prix des médicaments avec un maximum de 8€/mois

Retour provisoire dans votre pays d’origine :

Retraités ATTENTION : Depuis le 1e mai 2010, les retraités belges qui résident en Espagne doivent demander la carte européenne d’assurance maladie auprès de leur ancienne mutualité. Tous les retraités sont soumis la sécurité sociale du pays qui paie leur pension (l’État compétent). Cela signifie que la Belgique est responsable de l’assurance maladie des retraités belges, en cas de voyage en Belgique ou d’un séjour/de vacances dans un pays autre que le pays de résidence (ex. durant un séjour en France, au Royaume-Uni, etc.) Dans le pays de résidence (dans ce cas-ci l’Espagne), vous devez en tant que retraité belge être affilié de façon régulière aux services de santé locaux sur base du formulaire S1. Vous y obtiendrez des soins médicaux gratuits. Mais une fois que vous voyagez en dehors de l’Espagne, vous devez disposer de la carte européenne d’assurance maladie que vous pouvez obtenir en Belgique auprès de votre ancienne mutualité. La demande se fait en personne, par téléphone ou par internet.
 
Droit aux soins médicaux en Belgique pour les retraités : Les retraités touchant une pension belge et résidant dans un autre État membre de l’Union européenne sont des assurés belges à part entière. Lors d’un retour temporaire en Belgique, ceux-ci ont accès aux soins de santé et à leur remboursement tout comme un assuré belge qui réside en Belgique de façon permanente. Le séjour permanent est possible à tout moment et sans formalités complémentaires. Il existe toutefois une condition : s’affilier ou se réaffilier à une mutualité belge et payer la cotisation à cet effet, qui varie de 20 à 30€ par trimestre. Ils recevront alors une carte SIS. La caisse auxiliaire CAAMI ne demande aucune cotisation mais n’octroie pas non plus les avantages liés aux cotisations payées. Pour ce qui est des tarifs de l’assurance hospitalisation, veuillez vous renseigner auprès de la mutuelle belge de votre choix.
Si vous désirez connaître toutes les différences et procédures dans la suite de cet article, vous devez être affilié à notre association (cotisation 20€/an)

Este contenido está reservado a los miembros del sitio web. Si usted es miembro, por favor identifíquese. Si usted no es miembro, regístrese.

Usuarios Existentes Entrar
   
Registro de Nuevo Usuario
*Campo Obligatorio

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment. Click here to login